Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Actualité, potins, débats.
tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10656
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par tuano » 06 avr. 2016, 12:24

Autrefois les plannings d'enregistrement étaient très serrés et on ne pouvait pas recommencer les prises autant que nécessaire puisque chaque chanteur avait sa carrière internationale à mener, certains tenaient à faire le disque même s'ils n'étaient pas eu top de leur forme lors de la session.
jerome a écrit :
PlacidoCarrerotti a écrit :Bergonzi remplaçant Carreras auprès de Sutherland dans Adriana. .. ouch !
ah non quand même pas.
Je crois que c'est Pavarotti que Bergonzi remplaçait, pas Carreras.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3308
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par Stefano P » 06 avr. 2016, 12:30

Franz Muzzano a écrit :Concernant l'air de Dalila, je me demande s'il était dans le disque original...Il a été repris dans le coffret "intégral des récitals", oui, mais j'ai un doute...
Callas a enregistré avec Georges Prêtre trois airs de Dalila (en 1961), mais deux seulement ont été publiés dans l'album Callas à Paris (Printemps qui commence et Amour ! Viens aider ma faiblesse). Callas n'était pas satisfaite de l'interprétation du dernier air (Mon coeur s'ouvre à ta voix) et elle a demandé qu'il soit retiré de l'album : il n'a été publié par EMI qu'en 1982.

Image
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

twizzle
Soprano
Soprano
Messages : 52
Enregistré le : 31 juil. 2007, 23:00

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par twizzle » 06 avr. 2016, 12:35

Sait-on ce qui la derangeait dans son interpretation de Mon coeur s'ouvre a ta voix?
Moi je la trouve tres bien sa version!
Il y a d'autres enregistrements publies apres sa mort qui sont assez tristes par contre.. :(

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10656
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par tuano » 06 avr. 2016, 12:47

Une prise de respiration qu'elle trouvait intempestive.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 10656
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par tuano » 06 avr. 2016, 12:57

Personnellement, je trouve que de nos jours, les imperfections sont beaucoup moins gênantes qu'auparavant où chaque nouvel enregistrement tentait de devenir la version de référence, sans aucun défaut. Aujourd'hui nous avons immédiatement accès à des dizaines voire des centaines d'enregistrements d'un même opéra. On n'est plus condamné à écouter toujours le même disque qu'on avait acheté. Donc s'il y a un passage gênant, on peut toujours écouter ce passage dans une autre version.

Quant à l'adéquation vocale, c'était justement durant la période florissante de l'industrie du disque qu'elle était le moins importante car un très beau timbre avec peu de vibrato pouvait faire un disque très agréable à écouter mais aurait été complètement englouti par l'orchestre en salle. J'adore les disques de Barbara Bonney par exemple mais en salle, même dans des rôles légers, on ne faisait que deviner sa voix. C'était une chanteuse de Lieder à la base. Que dire des stars EMI comme Schwarzkopf ou Freni qui ont laissé des témoignages passionnants de rôles trop dramatiques pour qu'elles les tentent à la scène ?

En ce qui concerne l'enregistrement de Turandot, je vous renvoie à la lecture du très beau livre de Barbara Hendricks.

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3308
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par Stefano P » 06 avr. 2016, 13:01

tuano a écrit :Une prise de respiration qu'elle trouvait intempestive.
Oui, c'est ce qu'expliquait Georges Prêtre (ou Jacques Bourgeois, je ne sais plus), mais quand on écoute l'enregistrement, ce n'est vraiment pas flagrant ! (Peut-être à la fin de la phrase "ces serments que j'aimais", ou juste après l'un des "verse-moi l'ivresse" ?).
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 327
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par DelBosco » 06 avr. 2016, 13:17

Adalbéron a écrit : Dans la version de La Traviata de C. Kleiber, il se passe quelque chose d'assez étrange à la fin de l'air d'Alfredo. La note aiguë finale est complètement ratée, comme modifiée, mais c'est très mal fait.
Oui, on en avait longuement parlé là :
http://www.odb-opera.com/viewtopic.php? ... 4&start=51
ainsi que d'un montage tout aussi horrible, concernant le même chanteur (Placido Domingo) dans la Damnation de Faust dirigée par Barenboïm.

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 327
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par DelBosco » 06 avr. 2016, 13:23

Dans la série des enregistrement berlioziens réalisés par Barenboïm à la tete de l'orchestre de Paris, une mention pour Roméo et Juliette.
Outre que le choeur et l'Orchestre de Paris n'y sont pas irréprochables, et que la direction de Barenboïm est par moments bien prosaïque voire soporifique, la prestation du regretté Jules Bastin en Frère Laurent n'aurait jamais dû être publiée.
Le chanteur était malade le jour de la session d'enregistrement, mais le planning défini n'a semble t'il pas permis de différer les prises.
Au final, le résultat est assez triste, et surtout ne rend pas du tout justice à ce grand chanteur ...

DelBosco
Alto
Alto
Messages : 327
Enregistré le : 04 déc. 2005, 00:00
Localisation : Essonne

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par DelBosco » 06 avr. 2016, 13:27

J'ai souvenir aussi d'avoir entendu une intégrale de Thaïs de Massenet sous la direction de Julius Rudel, publiée chez RCA, totalement ruinée par la prestation d'Anna Moffo dont la voix n'est plus que l'ombre d'elle-même, et qui ne peut tout simplement ... plus chanter. C'est pathétique à entendre.
Alors que parmi ses partenaires, Bacquier et le jeune Carreras étaient beaucoup plus à leur place ...

Avatar du membre
Loïs
Basse
Basse
Messages : 2039
Enregistré le : 06 févr. 2013, 11:04
Localisation : sans opera fixe

Re: Les enregistrements qu'on n'aurait pas dû publier tel quel ...

Message par Loïs » 06 avr. 2016, 13:46

Il faudrait aussi ajouter les enregistrements où la production a fait l'économie d'un répétiteur dans la langue du compositeur ce qui peut donner des enregistrements incompréhensibles comme la version serbo-croate des contes d'Hoffmann avec Domingo & Sutherland

Et dans la même veine les sabrages assumés par les chanteurs massacrant allègrement la langue : le final du castafioresque Faust de Caballe "an-e-ur - an-ehahiheu" ou Ricciarelli à court de voix (pour faire plus joli?) omettant des syllabes (Suor Angelica, Maria de Rudenz). Et là par contre tout le monde ne s'appelle pas Di Stefano

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 24 invités