Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2905
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par EdeB » 16 janv. 2016, 14:29

HELENE ADAM a écrit :Merci Emmanuelle et merci Jean-Didier, formidables détails...

Ci-dessous sur l'autre sujet qui s'est glissé ici (la datation des symphonies de Mozart), l'article du Guardian

http://www.theguardian.com/music/2016/j ... nclassical
Merci pour le lien.
John Arthur a détaillé sa théorie dans un article, "New dates for five Mozart symphonies from the former so-called ‘Cranz volume no.3", The Musical Times, Autumn 2015, pp. 27-31.
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3034
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace (etc)

Message par jean-didier » 17 janv. 2016, 09:14

EdeB a écrit :Oui, il existe au moins deux versions complétées du "Giunse il momento al fine ... Non tardar amato bene ..." en mi bémol majeur.

- Celle de l'édition "compète" Mozart Phillips, pour laquelle je ne me souviens ni des interprètes, ni du nom du musicologue qui a complété la partition.

- Une autre, que j'aime beaucoup, même si l'interprète manque de graves (Storace était mezzo avec des aigus, même si cette catégorisation ne voulait rien dire au XVIIIe !!!), c'est celle complétée par Charles Mackerras, qu'il dirige avec Nuccia Focile en Susanna. Cela vient en annexe, avec d'autres variations des Nozze (version 1789 et autres) de ses Nozze di Figaro (Telarc, 1995).
En cherchant bien ;), tu la trouveras même sur Voldemort (elle vient d'être mise en ligne, je viens de vérifier) en cherchant par le titre...
La honte !! j'ai ces enregistrements, mais planqués je ne sais où ... une révision s'impose !! merci pour les infos.

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3034
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par jean-didier » 17 janv. 2016, 09:26

L'article et l'information révélée sont intéressants, mais je n'aime pas cette façon dont l'expert de chez Sotherby's se fait mousser. Je ne suis pas sûr que les études mozartiennes en soient révolutionnées et que ça soit comme il le dit la plus grande découverte des 30 dernières années. La redécouverte d'une œuvre disparue me paraît bien plus significative sur la connaissance du génie.

Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3034
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace (etc)

Message par jean-didier » 17 janv. 2016, 09:39

EdeB a écrit :
- Une autre, que j'aime beaucoup, même si l'interprète manque de graves (Storace était mezzo avec des aigus, même si cette catégorisation ne voulait rien dire au XVIIIe !!!), c'est celle complétée par Charles Mackerras, qu'il dirige avec Nuccia Focile en Susanna. Cela vient en annexe, avec d'autres variations des Nozze (version 1789 et autres) de ses Nozze di Figaro (Telarc, 1995).
En cherchant bien ;), tu la trouveras même sur Voldemort (elle vient d'être mise en ligne, je viens de vérifier) en cherchant par le titre...

J'avoue que je préfère presque cette mouture-là de l'air... Pas très politiquement correct, mais j'assume.
D'après mes notes, nous n'avons que la ligne de chant, celle de la basse et du 1er violon ; Mozart s'est arrêté à moitié chemin.
Désolé pour la poursuite du HS, mais on reste avec Nancy et les inédits :-) je viens de réécouter la version alternative de l'air de Suzanne et je me demande comment j'avais pu zapper cette petite merveille. Effectivement, il est très intéressant et d'un esprit bien différent de la version définitive dans lequel on sent Suzanne presque pétrifiée dans par la situation et n'osant faire trop de vagues pour ne pas faire rater le piège. Alors que dans la version alternative elle s'autorise (avec ironie sans doute) des élans plus dramatiques et une petite modulation en mineur sur "perche fai tardi ?" ce qui en fait un air plus contrasté.

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2905
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par EdeB » 19 janv. 2016, 15:39

Une des pages du document, qui montre la fin de la composition de Salieri et le début de celle de Mozart est visible sur
http://www.rnz.de/kultur-tipps/kultur-r ... 62807.html
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
Piero1809
Ténor
Ténor
Messages : 762
Enregistré le : 14 avr. 2009, 23:00
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par Piero1809 » 21 janv. 2016, 11:49

HELENE ADAM a écrit :
Ci-dessous sur l'autre sujet qui s'est glissé ici (la datation des symphonies de Mozart), l'article du Guardian

http://www.theguardian.com/music/2016/j ... nclassical
Cet article est très intéressant. Les modifications de dates ne changent pas la face du monde sauf dans le cas de la symphonie en mi bémol K 184 qui est maintenant datée en novembre 1773 au lieu de mars 1773. Cela place cette symphonie au voisinage de la fameuse symphonie n° 25 en sol mineur K 183 qui date d'octobre 1773.
Cela ne m'étonne pas, la K 184 est très remarquable par l'allure fiévreuse et passionnée de ses mouvements rapides et son andante en do mineur absolument magnifique. Elle se place ainsi dans la lignée de la symphonie en sol mineur K 183, une des oeuvres maitresses du jeune Mozart.

Avatar du membre
Piero1809
Ténor
Ténor
Messages : 762
Enregistré le : 14 avr. 2009, 23:00
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par Piero1809 » 21 janv. 2016, 12:58

Merci beaucoup pour ce fragment de partition de la cantate, produit de la collaboration de Mozart, Salieri, Cornetti.

Je suis curieux de savoir si, à la lecture de la partition, on peut reconnaître la patte de Wolfgang, d'Antonio et de cet improbable Cornetti qui d'après son nom devait avoir de la brioche.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9324
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par tuano » 13 févr. 2016, 00:11

Création annoncée pour mardi à Prague.

Avatar du membre
EdeB
Dossiers ODB
Messages : 2905
Enregistré le : 08 mars 2003, 00:00
Localisation : Ubi est JdeB ...

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par EdeB » 16 févr. 2016, 14:04

La cantate a été re créée au Musée de la musique à Prague où elle se trouvait conservée. Elle est jouée par le claveciniste Lukas Vendl et disponible sur la chaîne YT du musée :
https://www.youtube.com/watch?v=lay8uZt7Y_8
Une monstrueuse aberration fait croire aux hommes que le langage est né pour faciliter leurs relations mutuelles. - M. Leiris
Mon blog, CMSDT-Spectacles Ch'io mi scordi di te : http://cmsdt-spectacles.blogspot.fr/
Mon blog consacré à Nancy Storace : http://annselinanancystorace.blogspot.fr/

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 10277
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Découverte de la cantate signée Mozart et Salieri pour Nancy Storace

Message par HELENE ADAM » 16 févr. 2016, 17:52

Merci pour ce lien !
En fait sa première partie est composée par Salieri, la deuxième par Mozart et la troisième par Cornetti. Je ne connaissais pas ce dernier.
Je vous conseille l'écoute.
Mozart, c'est Mozart (tout de suite plus musical, plus original)
Les autres ce sont les autres...
Mais chacun peut se faire son idée.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 19 invités