La « 3e Scène » de l'OnP

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3454
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par Stefano P » 17 sept. 2015, 16:38

jerome a écrit :Ah mais moi aussi j'ai eu cette chance là mais on ne faisait que de la musique classique.
Aujourd'hui si on commençait par éliminer des cours: le rock, le rap, la musique brésilienne, les tam-tam africains, une grande partie de la chanson de variété, ... pour se recentrer essentiellement (pour ne pas dire quasi exclusivement) sur la musique classique (vu l'unique heure de musique par semaine), ça irait sûrement mieux!
D'accord avec toi, mais pour arriver à ce que tu dis, il faudrait lever un tabou, et reconnaître que la musique classique, ou savante (ce que l'on appelle justement en Italie la "musica" tout court) est supérieure à la variété et au rock (ce que l'on appelle toujours en Italie la "musica leggera"), et qu'elle doit donc être valorisée par rapport à eux. Or, le discours dominant, c'est qu'il y a la bonne et la mauvaise musique, et qu'intrinsèquement parlant, Michael Jackson ou les Beatles ne sont en rien inférieurs à Mozart ou Berlioz. C'est évidemment sur ces bases esthétiques (et surtout démagogiques) que nous vivons aujourd'hui (on se rappelle le fameux "S" rajouté naguère à France MusiqueS), dans les médias, mais aussi dans les programmes scolaires. A partir de là, le recentrage que tu souhaites (comme moi) n'est certainement pas pour demain !
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2431
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par micaela » 09 nov. 2017, 22:57

Ca fait longtemps que je ne m'intéressais plus à la 3ème scène, à cause du manque d'intérêt des films que j'avais vus (j'attendais mieux d'un espace vidéo consacré à la création autour de l'opéra et du ballet), mais j'ai eu une excellente surprise cet après-midi, en allant voir le film Braguino de Clément Cogitore. Le film était précédé d'un film réalisé par le cinéaste pour cette troisième scène : une chorégraphie très moderne (façon hip-hop même si ça n'en n'est pas) sur un extrait des Indes Galantes (les Sauvages, danse du calumet de la paix et les forêts paisibles). J'ai adoré. Et si on en croit les commentaires YT, je ne suis pas la seule...(id d'ailleurs pour ceux ayant découvert le film au cinéma).
Vidéo officielle, mise en ligne par l'ONP, donc je mets le lien
https://www.youtube.com/watch?v=9h9HP-VOJv4
PS En cherchant la vidéo sur YT, je suis tombée sur une version du même morceau, venant d'une mise en scène de l'opéra. Un tout autre genre, mais j'ai bien aimé : plutôt joli à voir, et plein d'humour (datant de plus de 10 ans, avec Patricia Petibon et Nicolas Rivenq- renseignement trouvé grâce à la fiche amazon du DVD pour lui).
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 157
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par nugava » 10 nov. 2017, 05:15

Stefano P a écrit :
17 sept. 2015, 16:38
Or, le discours dominant, c'est qu'il y a la bonne et la mauvaise musique, et qu'intrinsèquement parlant, Michael Jackson ou les Beatles ne sont en rien inférieurs à Mozart ou Berlioz.
Y a quand même quelques albums des Beatles qui dépassent de loin les œuvrettes de jeunesse de Mozart non ?

MezzoPower
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 213
Enregistré le : 03 oct. 2011, 23:00
Contact :

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par MezzoPower » 10 nov. 2017, 09:35

nugava a écrit :
10 nov. 2017, 05:15
Stefano P a écrit :
17 sept. 2015, 16:38
Or, le discours dominant, c'est qu'il y a la bonne et la mauvaise musique, et qu'intrinsèquement parlant, Michael Jackson ou les Beatles ne sont en rien inférieurs à Mozart ou Berlioz.
Y a quand même quelques albums des Beatles qui dépassent de loin les œuvrettes de jeunesse de Mozart non ?
Oui ! Je trouve choquant le soi-disant tabou sur la supériorité totale de la musique classique.

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 20712
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par JdeB » 10 nov. 2017, 11:23

Le vrai tabou, c'est l'idée même d'une supériorité quelconque quelque part...

Qu'après la critique d'un néophyte un peu bâclée j'ose renvoyer vers la critique d'une grande spécialiste (de ce composteur et de ce chef) qui a pris du temps pour faire une analyse originale (qui a beaucoup beaucoup beaucoup ému le dit chef) et c'est le scandale car c'est perçu comme de "la condescendance" et du "mépris"...
cf le fil La Flûte à Limoges

il faut résister à la fureur du "Tout se vaut" (le scandalisé précise même que le public de Limoges compte des gens aussi "éclairés" qu'EdeB qu'il ne connaît sans doute pas mais c'est idéologique probablement...)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 12356
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par PlacidoCarrerotti » 10 nov. 2017, 12:38

JdeB a écrit :
10 nov. 2017, 11:23
Le vrai tabou, c'est l'idée même d'une supériorité quelconque quelque part...

Qu'après la critique d'un néophyte un peu bâclée j'ose renvoyer vers la critique d'une grande spécialiste (de ce composteur et de ce chef) qui a pris du temps pour faire une analyse originale (qui a beaucoup beaucoup beaucoup ému le dit chef) et c'est le scandale car c'est perçu comme de "la condescendance" et du "mépris"...
cf le fil La Flûte à Limoges

il faut résister à la fureur du "Tout se vaut" (le scandalisé précise même que le public de Limoges compte des gens aussi "éclairés" qu'EdeB qu'il ne connaît sans doute pas mais c'est idéologique probablement...)
+1
Pire, je me souviens aussi d'un débat sur le refus de la critique sur le thème "Tu me gâches mon plaisir en disant du mal de ce que j'ai aimé. Et ce qui compte c'est l'appréciation subjective (comprendre : "MON appréciation")".
“Plus on ira, moins il y aura de centenaires qui auront connu Napoléon 1er.” Alphonse Allais.

elisav
Baryton
Baryton
Messages : 1548
Enregistré le : 18 juin 2012, 23:00

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par elisav » 10 nov. 2017, 15:49

Pour moi personnellement, tout ne se vaut pas.
S’agissant de types de musique, ou de mises-en-scènes, ou d’interprétatIons, ou de chanteurs spécifiques, ça ne cesse pas de m’étonner à quel point les gens peuvent avoir des goûts de m...! Et ceci inclut les avis des grands « spécialistes » ; à moins qu’ils aient des motivations cachées, pas toujours avouables.
:mrgreen:

nugava
Mezzo Soprano
Mezzo Soprano
Messages : 157
Enregistré le : 23 nov. 2005, 00:00

Re: La « 3e Scène » de l'OnP

Message par nugava » 11 nov. 2017, 00:21

Je suis absolument contre le tout se vaut.
La trilogie Tudor de Donizetti, c'est de la merde.
L'Elisir d'Amore c'est beau.
:mrgreen:

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 33 invités