Destins tragiques

Actualité, potins, débats.
Répondre
Avatar du membre
jean-didier
Basse
Basse
Messages : 3037
Enregistré le : 02 août 2006, 23:00
Localisation : Asnières

Re: Destins tragiques

Message par jean-didier » 02 sept. 2015, 08:43

J'ai retiré les messages qui faisaient doublon avec des informations déjà postées.

sopranolove
Ténor
Ténor
Messages : 542
Enregistré le : 16 avr. 2014, 14:17

Re: Destins tragiques

Message par sopranolove » 02 sept. 2015, 13:32

Beaucoup d'artistes lyriques ont connu de tristes destins. Plus en tout cas que des politiciens ! Ce n'est pas vraiment juste...

D'autres exemples de destinées tragiques ; Trojan Grosavescu, ténor roumain des années 30, avait été invité à Vienne pour le Bal Masqué. Il n'avait pas voulu emmener avec lui sa femme, très jalouse. Cette dernière, dans les coulisses, le tua au moment même où le malheureux Riccardo est tué par son meilleur ami.

Deux cantatrices ont connu une mort analogue à un des personnages qu'elles ont interprêté. Ludmilla Dvorjakova, morte dans l'incendie de sa maison avec sa soeur, et au début des années 70, je crois, Mary Collier se jeta dans le vide de son appartement, comme Nourrit : et surtout comme la Tosca qu'elle avait interprêté à Londres en remplaçant Callas, aux côtés de Gabriel Bacquier. Elle était tellement prise par son personnage, qu'après avoir "tué" notre cher Gabriel,, elle s'était mise à lui lacèrer le costume !

Dans les années 30, l'une des grandes Santuzza italienne , Eugenia Burzio, finit folle ! Et Zinaida Jurjewskaïa, jeune soprano russe, finit noyée. Maria Cebotari mourut du cancer, comme une autre chanteuse allemande, dont je ne me rappelle plus le nom.

Et pour finir cette tragique évocation des années 30, Ottilie Metzger, l'un des grands contraltos russes, termina sa vie en camp de concentration, car Juive...

Autres chanteurs victimes d'une triste maladie : Kathleen Ferrier bien sûr mais aussi Ettore Bastianini, André Pernet et Cesar Vezzani....

Comme si un cruel et vindicatif destin en voulait aux chanteurs et en choisissait certains plus particulièrement. On pouvait croire que cela s'était arrêté après la mort de Mary Collier et de la Callas. Mais deux ou trois décennies plus tard, dans les années 1990- 2000, il y a eu une hécatombe de chanteuses sont mortes à peu près au même moment : cancer le plus souvent. Lucia Popp, Tatiana Troyanos, Laura Hunt Lieberson, Marion Sylvestre, Frances Ginzer, Giusy Devinu, Inga Nielsen, Sabine Hass, Arleen Auger, Hildegard Behrens, Guena Dimitrova, Trudeliese Schmidt et Yoko Watanabe. Beaucoup de ces chanteuses, à part Popp, Troyanos, Behrens et Dimitrova, étaient jeunes ou dans une jeune maturité (entre 35 et 50 la plupart d'entre elles). Et touts les répertoires étaient touchés. Une grande perte pour le chant.... Yoko Watanabe était une merveilleuse Butterfly que j'avais vu à Metz : je m'étonnais un moment de ne plus la voir à l'affiche nulle part ; je ne pouvais pas savoir à l'époque (Internet et surtout ODB n'existaient pas en 2005) qu'elle luttait contre ce cancer...

Tout semblait s'être calmé : et maintenant avec la mort d'Eva Ganizate, de notre cher Franck Ferrari et d'Ina Kringelborn, cela recommence.

Stefano P

Re: Destins tragiques

Message par Stefano P » 02 sept. 2015, 16:51

Sopranolove : "Autres chanteurs victimes d'une triste maladie : Kathleen Ferrier bien sûr mais aussi Ettore Bastianini, André Pernet et Cesar Vezzani...."

La fin de vie du grand ténor corse César Vezzani a été en effet bien triste : victime d'une hémorragie cérébrale le 11 août 1948 (à 59 ans), tandis qu'il répète "Sigurd", sans doute son rôle le plus emblématique, à l'Opéra de Toulon, il devient infirme et mourra trois ans plus tard, le 11 novembre 1951, à l'hôpital de la Timone à Marseille. Il a passé ses dernières années à Bastia, où il a été enterré le 22 novembre 1951.

https://www.youtube.com/watch?v=LamlQnZk2aU

pimcol
Messages : 6
Enregistré le : 13 oct. 2006, 23:00

Re: Destins tragiques

Message par pimcol » 03 sept. 2015, 08:04

Zoltan Kelemen mort d'un cancer à 53 ans.

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9318
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Destins tragiques

Message par tuano » 03 sept. 2015, 08:16

sopranolove a écrit :Deux cantatrices ont connu une mort analogue à un des personnages qu'elles ont interprêté. Ludmilla Dvorjakova, morte dans l'incendie de sa maison avec sa soeur, et au début des années 70, je crois, Mary Collier se jeta dans le vide de son appartement, comme Nourrit : et surtout comme la Tosca qu'elle avait interprêté à Londres en remplaçant Callas, aux côtés de Gabriel Bacquier. Elle était tellement prise par son personnage, qu'après avoir "tué" notre cher Gabriel,, elle s'était mise à lui lacèrer le costume !
Tosca est un opéra à grand danger. Si j'étais chanteur d'opéra, je pense que je refuserais de l'interpréter en version scénique, j'aurais trop peur de me prendre une vraie balle comme Fabio Armiliato, de mal tomber dans le faux vide ou de me prendre un vrai coup de couteau !

Pour Ludmilla Dvorjakova, à quel personnage fais-tu référence ? Je ne vois pas quelle héroïne périt dans les flammes avec sa sœur (ni seule d'ailleurs).

altini
Ténor
Ténor
Messages : 795
Enregistré le : 31 janv. 2006, 00:00
Localisation : avignon

Re: Destins tragiques

Message par altini » 03 sept. 2015, 08:32

Brünnhilde?

tuano
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 9318
Enregistré le : 30 mars 2003, 23:00
Localisation : Paris
Contact :

Re: Destins tragiques

Message par tuano » 03 sept. 2015, 08:38

Effectivement, je n'y avais même pas pensé mais Brünnhilde allume elle-même le bûcher. Didon (Berlioz) finit me semble-t-il dans les flammes mais après s'être poignardée. Comme peu de chanteuses ont ces rôles à leur répertoire et que je ne connais pas Ludmilla Dvorjakova, je me demandais surtout s'il n'y avait pas un autre personnage qui est victime d'un incendie.
Ah oui, il y a Norma qu'on conduit au bûcher.

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3244
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Destins tragiques

Message par micaela » 03 sept. 2015, 08:39

Norma, qui périt sur un bûcher.
Marfa, dans la Khovantchina (le suicide collectif des Vieux Croyants) -mais c'est un rôle de mezzo.
Il doit y en avoir d'autres...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Schwannhilde
Basse
Basse
Messages : 2169
Enregistré le : 09 août 2013, 20:36

Re: Destins tragiques

Message par Schwannhilde » 03 sept. 2015, 08:41

Rachel.
" Vaut mieux en rire que s'en foutre " (Didier Super)

Stefano P

Re: Destins tragiques

Message par Stefano P » 03 sept. 2015, 08:46

Dvorakova a beaucoup chanté Brünnhilde ; je pense que c'est à ce rôle-là que l'on faisait allusion...

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 48 invités