Raretés (saison en cours et à venir)

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21444
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Raretés (saison en cours et à venir)

Message par JdeB » 06 janv. 2018, 09:46

Une Reine de Saba se profile à Marseille avec Régis Mengus en Phanor (source : dossier de presse de Werther à l'ONR, février 18)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21444
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Raretés (saison en cours et à venir)

Message par JdeB » 19 janv. 2018, 08:08

La Sirène de DFE Auber, opéra-comique en 3 actes
Mise en scène Justine Heynemann
Direction David Reiland
Jeanne Crousaud, Xavier Flabat, Benjamin Mayenobe, Dorothée Lorthiois, Jacques Calatayud, Jean-Noel Teyssier, Jean Fernand Setti
Choeur les Métaboles (Léo Warynski ) et les 37 musiciens des Frivolités Parisiennes.

Compiègne le 26 janvier 2018
scène nationale d'Albi le 11 mars 2018
Saint-Dizier le 25 mars 2018
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Avatar du membre
JdeB
Administrateur ODB
Administrateur ODB
Messages : 21444
Enregistré le : 02 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Raretés (saison en cours et à venir)

Message par JdeB » 20 janv. 2018, 12:22

LE TRIBUT DE ZAMORA de Gounod
DIMANCHE 28 JANVIER 2018 – PRINZREGENTENTHEATER, MUNICH
ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH
CHOEUR DE LA RADIO BAVAROISE
Hervé Niquet direction
avec Judith van Wanroij, Jennifer Holloway, Edgaras Montvidas, Tassis Christoyannis,
Boris Pinkhasovich, Juliette Mars, Artavazd Sargsyan, Jérôme Boutillier
Production Orchestre de la Radio de Munich
Après Cinq-Mars (1877) et Polyeucte (1878), Gounod se mesure une dernière fois à l'opéra en 1881 avec son ouvrage sans doute le plus ambitieux : Le Tribut de Zamora. L'auteur se confronte cependant pour la première fois à un sujet exotique et – par certains aspects – « pré-naturaliste ». L'action se passe au IXe siècle en Espagne et notamment, à partir de l'acte II, dans « un site pittoresque sur les rives de l'Oued El Kédir devant Cordoue ».
Occasion est donnée à Gounod – qu'on connaissait finalement mieux pour ses pastiches néoclassiques (Le Médecin malgré lui et Cinq-Mars) et son romantisme ardent (Faust et Roméo et Juliette) – de démontrer son talent d'orchestrateur et de coloriste. Il livre un péplum dans la tradition du grand opéra français, non sans y ajouter cette touche originale d'un personnage fou (l'Espagnole Hermosa) retrouvant la raison après maintes aventures à rebondissements.
Malgré un succès sans équivoque lors de sa création, Le Tribut de Zamora a sombré dans l'oubli et mérite
absolument sa résurrection, ne serait-ce que pour entendre à nouveau l'entêtant hymne national « Debout ! Enfants
de l'Ibérie ».
On appréciera précisément dans cet opéra ce que lui reprochaient certains détracteurs : le fait qu'on y retrouve le lyrisme irrésistible de Faust et de Roméo et Juliette.
(dossier de presse du Festival Gounod par le PBZ)
"Si tu travailles avec un marteau-piqueur pendant un tremblement de terre, désynchronise-toi, sinon tu travailles pour rien." J-C Van Damme.
Odb-opéra

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 31 invités