Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 3988
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par micaela » 27 déc. 2018, 12:21

Sans doute que, comme pour les deux galas des Etoiles (Mozart et Verdi), F3 n'a pas le choix : le chef doit être imposé par l'organisateur...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
PlacidoCarrerotti
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 13197
Enregistré le : 04 mars 2003, 00:00
Contact :

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par PlacidoCarrerotti » 27 déc. 2018, 13:54

muriel a écrit :
27 déc. 2018, 10:51
la soirée Mozart c'était déjà Cassar
il n'y a pas de chef d'orchestre en France ?
En tout cas, Cassar travaille régulièrement avec Roberto and friends.
« L’essentiel est d’être bien avec soi-même et de regarder le public comme des chiens qui tantôt nous mordent et tantôt nous lèchent » Voltaire, lettre au duc de Richelieu.

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11535
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par HELENE ADAM » 27 déc. 2018, 14:17

PlacidoCarrerotti a écrit :
27 déc. 2018, 13:54
muriel a écrit :
27 déc. 2018, 10:51
la soirée Mozart c'était déjà Cassar
il n'y a pas de chef d'orchestre en France ?
En tout cas, Cassar travaille régulièrement avec Roberto and friends.
Il est hyper-médiatisé et très touche à tout (il travaille souvent aussi avec des chanteurs de variétés). Hier soir j'ai eu à plusieurs reprises l'impression que l'orchestre et le chanteurs n'étaient pas enregistrés ensemble, ou qu'en tous cas, il y avait eu pas mal de tripatouillages dans le montage suite aux enregistrements sur scène. L'orchestre sonnait mou sans couleur, sans rythme, comme pour ne déranger personne. Un côté artificiel qui me frappe à chaque fois dans ce genre d'émission (comme le public invité et qui doit systématiquement ovationner le spectacle comme on le lui explique au début de la prise de vue.)
Dommage car les chanteurs étaient plutôt de grande qualité...et les airs (bien) choisis pas toujours archi-connus.
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8566
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par jerome » 27 déc. 2018, 14:30

HELENE ADAM a écrit :
27 déc. 2018, 14:17
comme le public invité et qui doit systématiquement ovationner le spectacle comme on le lui explique au début de la prise de vue.
Euh ... ovationner ?? Tu appelles ça ovationner toi ? Pas moi! J'appelle ça des applaudissements fermes. Et 3 ou 4 ( allez une petite dizaine pour te faire plaisir!) bravo lancés par dessus ces applaudissements (et pas pour toutes les prestations, loin de là!) ça ne fait pas une ovation! Une ovation, c'est toute une salle qui vibre à l'unisson!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Hall of Fame
Hall of Fame
Messages : 11535
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par HELENE ADAM » 27 déc. 2018, 14:34

jerome a écrit :
27 déc. 2018, 14:30
HELENE ADAM a écrit :
27 déc. 2018, 14:17
comme le public invité et qui doit systématiquement ovationner le spectacle comme on le lui explique au début de la prise de vue.
Euh ... ovationner ?? Tu appelles ça ovationner toi ? Pas moi! J'appelle ça des applaudissements fermes. Et 3 ou 4 ( allez une petite dizaine pour te faire plaisir!) bravo lancés par dessus ces applaudissements (et pas pour toutes les prestations, loin de là!) ça ne fait pas une ovation! Une ovation, c'est toute une salle qui vibre à l'unisson!
Tu as raison (c'est pour cela que j'ai écris "qui doit"), de toute façon c'est tout le problème de ce genre de "captation" : les producteurs ont peur d'un "raté" alors que nous ne sommes pas en direct (loin de là....), que plusieurs prises sont parfois réalisées, que le public est trié sur le volet, que l'ordre du montage n'est même pas forcément celui du concert, bref que tout est fait pour éviter ... l'imprévu. Donc on demande au public d'ovationner (sic) mais il fait ce qu'il peut dans ce cadre fort peu spontané.
Et c'est d'autant plus frileux (et contre productif) que nos chanteurs d'opéra sont justement des habitués du direct, de la prise de risque "live" et de la recherche sur scène du fameux "contact" avec le public dont la Callas parlait si bien....
Lui : Que sous mes pieds se déchire la terre ! que sur mon front éclate le tonnerre, je t'aime, Élisabeth ! Le monde est oublié !
Elle : Eh bien ! donc, frappez votre père ! venez, de son meurtre souillé, traîner à l'autel votre mère

Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8566
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par jerome » 27 déc. 2018, 15:15

On est bien d'accord!
J'ai apprécié dans les extraits d'interviews de la Callas, ce rappel salvateur de ce que devait être l'opéra: le travail, l'humilité face aux partitions et aux compositeurs auxquels il faut rendre justice, le rendu scénique qui doit sortir le spectateur de son quotidien lequel doit ressortir du spectacle, élevé et apaisé. Je me suis dit qu'avec de telles positions auxquelles j'adhère à fond, Callas aurait été l'ennemie jurée de bon nombre des metteurs en scène actuels!

Avatar du membre
Remigio2
Alto
Alto
Messages : 272
Enregistré le : 28 mai 2005, 23:00
Contact :

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par Remigio2 » 27 déc. 2018, 15:26

jerome a écrit :
27 déc. 2018, 14:30
J'appelle ça des applaudissements fermes.
Je dirais plutôt "des applaudissements commandés": quand aux "bravi", je les soupçonne d'être rajoutés en post-synchro: le public présent dans ce genre d'enregistrement n'a que très peu à voir avec le public habituel du TCE et n'est absolument pas connaisseur des voix et des oeuvres.

R.
"Qu'on parle de vous, c'est affreux. Mais il y a pire : c'est qu'on n'en parle pas !" Oscar Wilde

Avatar du membre
fomalhaut
Ténor
Ténor
Messages : 802
Enregistré le : 20 mai 2005, 23:00
Localisation : Levallois-Perret
Contact :

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par fomalhaut » 27 déc. 2018, 19:12

Bref, un salmigondis assez ragoutant !

fomalhaut

Avatar du membre
Peleo
Ténor
Ténor
Messages : 865
Enregistré le : 06 févr. 2007, 00:00

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par Peleo » 28 déc. 2018, 10:52

Vocalement, j'ai trouvé l'ensemble de bonne tenue.
Les extraits des interview de Callas, tronqués mais avec les petites phrases qui disent beaucoup en peu de mots.
Les commentaires des autres chanteurs... j'avoue ma préférence pour ceux d'Alagna qui m'ont permis d'apprendre que c'est grâce à la jet-set que Callas a acquis sa célébrité. C'est étonnant, c'est le seul a avoir parlé plusieurs fois des problèmes vocaux de Callas.

Avatar du membre
jerome
Basse
Basse
Messages : 8566
Enregistré le : 03 mars 2003, 00:00
Localisation : NANCY

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par jerome » 28 déc. 2018, 12:56

Peleo a écrit :
28 déc. 2018, 10:52
... ceux d'Alagna qui m'ont permis d'apprendre que c'est grâce à la jet-set que Callas a acquis sa célébrité.
sa célébrité en tant que cantatrice, non; mais sa célébrité en tant que "people", oui ça c'est assez évident!
C'est étonnant, c'est le seul a avoir parlé plusieurs fois des problèmes vocaux de Callas
C'est vrai! Il doit paraître présomptueux à tous ces artistes de sembler critiquer un mythe, eux qui n'en seront vraisemblablement jamais un ... Pour autant, ces problèmes vocaux font partie du mythe et Alagna le sait parfaitement. Peut-être est-il lui-même suffisamment sensible sur ce sujet pour qu'il soit le seul à oser en parler! Car, et c'est rien de le dire, les problèmes vocaux font pleinement partie de son parcours. Dans ce cas, il faut rendre à Jules ce qui est à César et remercier Alagna d'avoir cette franchise là. Il faut lui reconnaître également une excellente connaissance des chanteurs antérieurs! C'est suffisamment rare pour être salué.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 40 invités