Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Actualité, potins, débats.
Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2158
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par micaela » 17 avr. 2017, 22:16

Ok, Opolais n'est pas totalement inexpressive, mais sans particulièrement rentrer dans son personnage. A quelques détails près (dans la gestuelle, surtout), elle pourrait tout aussi bien être , avec le même jeu, Butterfly ou Manon.
Arte n'a pas perdu l'habitude des commentaires inutiles (et quelque peu ridicules, genre tout le monde est exceptionnel)pendant les saluts...
Oui, mise en scène inintéressante. La transposition, pourquoi pas, mais encore faut-il un cadre bien défini...
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

bibi21
Alto
Alto
Messages : 396
Enregistré le : 26 mars 2012, 23:00

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par bibi21 » 17 avr. 2017, 22:28

Stefano P a écrit :
17 avr. 2017, 21:43
L'inspiration pour le look de Scarpia, ça doit être Orlando, le frère de Dalida... Rarement vu une "Tosca" aussi ennuyeuse ; Opolais bat d'ailleurs son record d'inexpressivité, c'est vraiment mortel...
Entièrement d'accord ! et Alvarez sans aucune émotion et même dans son grand air final !!!

Avatar du membre
HELENE ADAM
Basse
Basse
Messages : 8602
Enregistré le : 26 sept. 2014, 18:27
Localisation : Paris
Contact :

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par HELENE ADAM » 17 avr. 2017, 22:33

Stefano P a écrit :
17 avr. 2017, 21:43
L'inspiration pour le look de Scarpia, ça doit être Orlando, le frère de Dalida... Rarement vu une "Tosca" aussi ennuyeuse ; Opolais bat d'ailleurs son record d'inexpressivité, c'est vraiment mortel...
+1
La pire Tosca vue depuis très longtemps, rien ne sauve la mise. Ni la mise en scène absconse et à contre-sens, ni les chanteurs, Opolais pas Tosca pour deux sous, la voix très en deçà du rôle et un jeu n'ayant aucun rapport avec le rôle, c'est crié tout le temps, Scarpia idem, aucun volume, aucun charisme, Alvarez est le seul à donner de la voix mais il en fait des tonnes et ne crée strictement aucune émotion, n'a pas de crédibilité dans son Cavaradossi, il roule des yeux, la main sur le coeur, aucune classe pour le beau chevalier, le sacristain semble vouloir se faire le petit pâtre, l'orchestre fait des fausses notes, Rattle couvre les chanteurs à plusieurs reprises, aucun des grands airs n'est d'ailleurs réellement applaudi au delà du minimum syndical, jamais vu et entendu un ratage pareil.
Baden Baden a du souci à se faire....
Leb wohl! Mir zürnt der Gral, wenn ich noch bleib!
Leb wohl, leb wohl!


Mon blog :
https://passionoperaheleneadam.blogspot.fr

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2158
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par micaela » 17 avr. 2017, 22:42

Globalement d'accord. Le "jeu n'ayant aucun rapport avec le rôle" (ni avec aucun autre, d'ailleurs) , c'est tout à fait ça. Les scènes entre le sacristain et l'enfant, j'ai remarqué aussi. C'est un total contresens. D'ailleurs, plus de petit pâtre (ou de gamin passant par là) puisqu'on revoit le gamin du début . Entre autres idioties, l'exécution a lieu avec un pistolet à bétail , qui servira aussi pour le suicide de Tosca.
Reste juste la musique de Puccini, mais bien mal servie ce soir.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Passager
Messages : 3
Enregistré le : 08 déc. 2016, 15:31

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par Passager » 17 avr. 2017, 22:53

Soirée cauchemardesque, j'ai pesté tout seul a haute voix devant l'écran a la tombée du rideau... Du reste, je n'ai même pas envie de décortiquer l'affaire en détail, il y aurait trop a dire et je laisse a d'autres le soin de dézinguer l'affaire :o

Avatar du membre
Franz Muzzano
Ténor
Ténor
Messages : 760
Enregistré le : 30 oct. 2014, 02:19

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par Franz Muzzano » 18 avr. 2017, 00:03

De toute façon, pour ne parler que de la mise en scène, toute transposition se heurte à un souci de taille : le livret. Tosca est probablement le seul opéra du "répertoire" où la date (par les événements cités) de l'action est connue, pour ne rien dire des lieux. Évoquer Bonaparte ou Civitavecchia en Argentine, au Chili, sous Franco ou en 2458 me paraît alors très hasardeux, sauf à changer le texte...
Nous n'avons pas besoin d'artistes, nous avons besoin de gens qui ont besoin d'artistes...

Avatar du membre
micaela
Basse
Basse
Messages : 2158
Enregistré le : 16 juil. 2015, 17:24
Localisation : paris

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par micaela » 18 avr. 2017, 00:52

C'est limite en effet. Mais moins absurde que , dans la Manon transposée en France occupée, de voir les Allemands faire embarquer les prisonnières sur un navire partant pour l'Amérique (et , pour couronner le tout avoir un final dans l'immeuble bombardé-).
Le problème, ce soir, c'est que c'était du grand n'importe quoi. Une transposition au Chili (ou ailleurs), ou dans un autre période de l'histoire italienne, aurait eu plus de sens, malgré les anachronismes ou les anomalies géographiques. Même chose si on avait choisi un cadre moderne, voire futuriste et/ou un lieu non déterminé , mais en préservant l'essentiel (la passion, absente ce soir) et avec un peu plus de réussite esthétique.
Quant à Opolais , soit elle n'est pas faite (vocalement) pour le rôle, soit c'est trop tôt pour elle.
S'il n'y a pas de solutions, c'est qu'il n'y a pas de problème Proverbe shadok

Avatar du membre
Stefano P
Basse
Basse
Messages : 3468
Enregistré le : 08 déc. 2013, 09:31
Contact :

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par Stefano P » 18 avr. 2017, 07:27

Et je ne voudrais pas relancer la polémique, mais quand on compare cette catastrophe avec ce que nous ont offert JK et Harteros récemment, on est carrément sur une autre planète ! Et c'est ça qu'Arte choisit de diffuser pour l'une de ses deux ou trois soirées annuelles d'opéra (avec le delire d'enthousiasme habituel d'Annette, c'est tout juste si elle n'annoncait pas la résurrection de Callas et Corelli)...

Ce duo final que les deux protagonistes, l'une glaciale et l'autre histrionesque, chantent à vingt mètres l'un de l'autre et sans se jeter un regard, c'est vraiment hallucinant. 8O
"Bald, bald, Jüngling, oder nie !"

Passager
Messages : 3
Enregistré le : 08 déc. 2016, 15:31

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par Passager » 18 avr. 2017, 08:16

C'est parce que le concept de cette mise en scène est entre autre basé sur l'idée que Tosca ne serait pas amoureuse de Cavaradossi, dixit Opolais elle même a propos du spectacle...

corinne
Baryton
Baryton
Messages : 1121
Enregistré le : 27 nov. 2005, 00:00

Re: Retransmissions d'opéras à la radio et à la télévision

Message par corinne » 18 avr. 2017, 08:42

Passager a écrit :
18 avr. 2017, 08:16
C'est parce que le concept de cette mise en scène est entre autre basé sur l'idée que Tosca ne serait pas amoureuse de Cavaradossi, dixit Opolais elle même a propos du spectacle...
Donc encore une fois un metteur en scène qui est passé à côté de tout ! Et puis franchement d'où sort ce Scarpia ??? Il y a longtemps que je n'ai pas entendu un chanteur aussi peu adapté à ce rôle. Il lui manque l'ampleur de voix nécessaire et même s'il était remplaçant cela ne doit pas l'empêcher de ressentir ce qu'il chante. Franchement minable et je ne parle pas de son look dont il n'est hélas pas responsable mais qui, à l'évidence, ne peut pas l'aider à rentrer dans la peau du personnage.

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 36 invités